• Matteo Garrone à Bucarest!
  • Rencontre avec Elia Suleiman à Bucarest
    L’un des réalisateurs les plus influents du cinéma contemporain, Elia Suleiman, est invité spécial de l’événement Les Films de Cannes a Bucarest (19 – 25 octobre). Le metteur en scène va rencontrer le public après les projections de ses films, Intervention Divine et The Time That Remains et donnera une leçon de cinéma au festival.
  • Les bêtes du sud sauvage, Camera d'Or à Cannes
    Hushpuppy, 6 ans, vit dans le bayou avec son père. Brusquement, la nature s’emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d’aurochs. Avec la montée des eaux, l’irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue.
  • Cosmopolis, de David Cronenberg
    Dans un New York en ébullition, l’ère du capitalisme touche à sa fin. Eric Packer, golden boy de la haute finance, s’engouffre dans sa limousine blanche. Alors que la visite du Président des Etats-Unis paralyse Manhattan, Eric Packer n’a qu’une seule obsession : une coupe de cheveux chez son coiffeur à l’autre bout de la ville.
  • Holy Motors, de Leos Carax
    De l’aube à la nuit, quelques heures dans l’existence de Monsieur Oscar, un être qui voyage de vie en vie. Tour à tour grand patron, meurtrier, mendiante, créature monstrueuse, père de famille… M. Oscar semble jouer des rôles, plongeant en chacun tout entier – mais où sont les caméras ?
  • Première: Killing Them Softly, avec Brad Pitt
    Lorsqu’une partie de poker illégale est braquée, c’est tout le monde des bas-fonds de la pègre qui est menacé. Les caïds de la Mafia font appel à Jackie Cogan pour trouver les coupables...
  • 7 jours à la Havane
    Ce film est né d’une curiosité pour une ville à un moment de son histoire : La Havane ne sera sans doute plus la même dans quelques années. C’est ce qui a attiré des talents aussi différents que Benicio del Toro, Gaspar Noé, Elia Suleiman, Laurent Cantet, Julio Medem ou Pablo Trapero et c’est ce qui inspire au quotidien Juan Carlos Tabío.
  • Au-délà des collines
    Alina revient d’Allemagne pour y emmener Voichita, la seule personne qu’elle ait jamais aimée et qui l’ait jamais aimée. Mais Voichita a rencontré Dieu et en amour, il est bien difficile d’avoir Dieu comme rival.

 

Les Films de Cannes à Bucarest, 19-25 octobre 2012

 

La troisième édition de l’évènement Les Films de Cannes à Bucarest aura lieu du 19 au 25 octobre au Cinéma Studio et Cinéma Elvire Popesco de l’Institut Français de Bucarest et proposera les films les plus attendus de l’année venus tout droit du Festival de la Côte d’Azur.

Nombre des ces films ne seront pas distribués commercialement en Roumanie, Les Films de Cannes à Bucarest représente donc une chance unique pour les cinéphiles. Seront ainsi projétés, en première nationale, des films du palmarès du Festival de Cannes dont la production la plus récente de Cristian Mungiu, Au-delà des collines, qui a remporté le prix pour le Meilleur Scénario et celui d’intérprétation féminine.

 

Meeting Point

L’emplacement du Meeting Point de cette année sera le Cinema Elvire Popesco, Bd. Dacia 77, dans l’atrium de l’Institut Français de Roumanie. Pendant toute la durée de l’évènement, vous pouvez rencontrer les invités des Films de Cannes à Bucarest, participer aux débats et aux discussions libres qui auront lieu dans les pauses entre les projections, autour d’un bon café dans l’espace accueillant et confortable de l’Atrium de l’Institut.

Le festival

 

Après seulement deux éditions, Les Films de Cannes à Bucarest s’est imposé comme l’un des évènements cinématographiques les plus attendus de l’automne. Les rencontres avec les réalisateurs primés à Cannes, les masterclass et les premières de films du prestigieux festival sont quelqu’unes de nos propositions pour les cinéphiles. En plus des titres étrangers, le public pourra profiter d’une séléction de films roumains d’archive qui ont été projetés le long des années sur les écrans de Cannes et qui sont rarement accesibles aux spectateurs roumains.

Cette manifestation se propose aussi de rendre plus accesibles au grand public les films indépendants et de  leur offrir l’opportunité de rencontrer des profesionnels du cinéma, ce qui peut être aussi un moyen d’éduquer un public plus large au cinéma d’auteur.